LA SECURITE AVANT TOUT

  • Ne conduisez pas sous l'influence des truffes.
  • Ne prenez les commandes d’aucun véhicule, n'actionnez aucune machine et n'effectuez aucune tâche qui exige de la concentration.
  • Ne melangez pas les truffes avec de l'alcool, des drogues (illicites) ou des médicaments délivrés sous prescription (en particulier, pas avec des inhibiteurs de MAO).
  • Ne consommez pas de truffes quand vous êtes enceinte ou si vous allaitez. 
  • En cas de doute consultez votre médecin ou contactez une organisation fournissant des informations sur l'alcool et les drogues.



A LIRE IMPERATIVEMENT


Qu’est-ce que les truffes magiques ?

Les truffes se forment quand le mycélium durcit. Le mycélium est un réseau souterrain de ce qu'on appelle hyphae. Dans des circonstances normales un champignon se développe à partir de ces hyphae. Cependant, quand le climat n'est pas bon pour que pousse un champignon (en raison de la sécheresse, par exemple) le mycélium forme des sclérotites. Les truffes sont en fait ces sclérotites. Tout comme les champignons magiques, les truffes contiennent des substances psycho actives : la psilocine et la psilocybine. Les champignons magiques sont illégaux aux Pays Bas (comme dans beaucoup d'autres pays). Cependant, les truffes sont différentes des champignons, techniquement et scientifiquement. Par conséquent les truffes peuvent être produites, achetées et consommées aux Pays Bas sans restriction.


Utilisation

Il y a différentes manières de prendre des truffes. Pour un meilleur effet, consommez les truffes à jeun. La méthode utilisée la plupart du temps est de mâcher simplement les truffes avant de les avaler. En mâchant bien, on casse les cellules des truffes, ce qui les fait agir à la fois mieux et plus vite. Cependant, le goût de noix des truffes n'est pas apprécié par tous les consommateurs et donnera même la nausée à certaines personnes. Ce problème est facilement résolu grâce à l'utilisation d'un broyeur à truffes, avec lequel vous pouvez broyer les truffes en une pâte qui est facilement avalée avec de l'eau. Enfin, il est aussi possible de faire un thé avec les truffes. Pour ce faire, utilisez aussi de préférence un broyeur à truffes. Ajoutez alors l'eau chaude aux truffes écrasées. Cependant, assurez-vous que vous n'utilisez pas de l'eau bouillante, car cela compromettra l'effet des substances actives. Les même principes s'appliquent pour les truffes congelées.


Dosage

Les truffes fraîches sont disponibles en doses de 10 et 15 grammes. Une dose de 15 grammes provoquera une expérience forte. Ne prenez pas plus que la moitié de cette dose quand vous prenez des truffes pour la première fois. La sensibilité aux composés actifs des truffes varie selon les individus. La prise d'une petite dose vous permet de tester votre sensibilité. En outre, il est utile de tenir compte de votre poids. Un poids inférieur signifie normalement qu'une dose plus petite sera suffisante. En outre, soyez conscient du fait que différentes espèces de truffes peuvent causer des effets différents. Ceci dépendra en grande partie des concentrations des composés actifs, qui varient.


Effets

Vous commencerez à remarquer les premiers effets environ 30 à 60 minutes après avoir consommé les truffes. La durée moyenne d'un trip est de 4 à 6 heures, avec normalement un pic au cours des deux premières heures. Chacun ressent les effets des truffes de manière différente, mais ici nous décrivons les effets les plus courants.

  • Les truffes modifient la perception, ce qui peut affecter l’ouïe, la vision et les sensations physiques. De vraies hallucinations (voir ou entendre des choses qui ne sont pas vraiment là) sont normalement provoquées uniquement par des dosages extrêmement élevés. Avec une dose normale, les couleurs sont habituellement perçues comme plus intenses, les objets peuvent sembler onduler ou vibrer, ou plus grands ou plus petits qu'ils ne sont réellement. Des sons, par exemple la musique, sont souvent aussi perçus d'une manière différente et plus intense.
  • La perception du temps est changée, les minutes peuvent passer comme des heures. Dans les cas les plus extrêmes le temps peut sembler complètement arrêté. 
  • La mémoire à court terme est affectée, on peut perdre le fil de ses pensées au milieu d'une phrase ou être « perdu » sur le chemin de la salle de bains.
  • Le sentiment d'être un individu peut disparaître. Vous pouvez vous sentir faire un avec d'autres personnes et le monde autour de vous. Les expériences de truffe sont souvent comparées aux expériences mystiques et religieuses. 
  • Vos états émotifs changent, dans la plupart des cas les gens rient beaucoup et deviennnent euphoriques. D'autre part, des sentiments négatifs peuvent également apparaître, comme de l’inquiétude. 
  • Votre pensée deviendra souvent plus associative. Ceci signifie que vous êtes plus susceptible d'établir des rapports entre des choses qui sont habituellement perçues comme sans lien.

Nous parlons d'un bad trip quand quelqu'un n'apprécie plus son trip et devient anxieux. La pensée que le trip ne s'arrêtera pas peut être particulièrement effrayante. Il est recommandé de se convaincre avant le trip que les truffes cesseront toujours de fonctionner après quelques heures. Il est également agréable d'avoir d'autres personnes autour pendant votre trip qui peuvent vous rappeler ce fait. Vous pouvez également essayer de changer la situation dans laquelle vous êtes. Par exemple, changer la musique, manger ou boire quelque chose, aller à l'intérieur lorsque vous êtes à l'extérieur, ou l'autre manière autour. Parlez à la personne qui fait un bad trip avec une conversation légère. Dites-lui que le trip va s’arrêter.

En règle générale, les truffes amplifieront l'humeur dans laquelle vous êtes. Utilisez les truffes seulement quand vous vous sentez bien, physiquement et mentalement. Prenez des truffes dans un environnement sûr et tranquille. La plupart des personnes constatent qu'un endroit à la campagne conduit à de meilleures expériences. De préférence, ne prévoyez rien le jour après votre trip, ainsi vous aurez le temps de vous se reposer et de prendre du recul sur votre expérience.

Le corps humain acquiert rapidement une tolérance vis à vis des substances actives contenues dans les truffes. Par conséquent, il n'est pas possible de faire des trip quotidiens ou continus. En outre, il y a ce qu'on appelle des tolérances croisées avec d'autres substances. L'utilisation récente du LSD par exemple, peut diminuer l'effet des truffes ou annuler complètement leur effet. Nous conseillons 10 jours au minimum entre les trips.


Durée de conservation

La durée de conservation des truffes est d’un peu plus d’un mois, si elles sont stockées continument à une température entre 2 et 4 degrés Celsius. Les truffes peuvent sembler différentes après un certain temps, voir plus à ce sujet à l'en-tête « aspect ».


Truffes et autres substances

Nous déconseillons fortement le mélange des truffes avec de l'alcool, les drogues (illicites) et certains médicaments délivrés sous prescription. Non seulement cela nuit à la pureté de l'expérience, mais cela peut également causer plusieurs effets négatifs. Dans cette section nous donnons plusieurs exemples. Veuillez consulter un docteur en cas de doute.
La combinaison avec de l'alcool peut causer la nausée et mener à l'instabilité mentale.
La combinaison avec le cannabis peut mener à un rallongement et à une intensification non désirés du trip.
Nous déconseillons également le mélange avec des antidépresseurs. Les antidépresseurs des catégories « SSRI » et « tricycliques » ont un effet sur la sérotonine, un neurotransmetteur. Les substances actives des truffes sont proches de la sérotonine. Ceci peut avoir des interactions non désirées. Les antidépresseurs dans la catégorie IMAO rallongent et intensifient fortement le trip. Les IMAO peuvent même être mortels si mélangés avec de l'alcool ou certaines drogues, médicaments délivrés sous ordonnance et aliments. Par conséquent, ne combinez jamais les truffes et les IMAO.



BON À SAVOIR


Au sujet des espèces et des noms

Au cours des dernières décennies on a découvert quatre espèces de champignons dont le mycélium est capable de former des sclérotites : Psilocybe tampanensis, Psilocybe mexicana A, Psilocybe atlantis et Psilocybe galindoii. Au fil du temps toutes sortes de noms à consonance exotique sont apparus, de « Cosmic Muesli » aux « Pierres Philosophales ». Le plus souvent, ces nouveaux noms ont été inventés pour des raisons commerciales. En fait, il n'existe aucun cas dans lequel un nouveau nom fait référence à une nouvelle espèce. Néanmoins, il peut y avoir des différences au niveau de la truffe avec laquelle il est obtenu. Souvent celles-ci sont provoquées par des différences de culture, ce qui peut rallonger la période de croissance. Par conséquent, la truffe peut être plus grande et/ou plus forte. Les dragontruffles sont obtenues ainsi. Magictruffles fournit volontiers ce genre de variantes quand elles sont demandées par les clients. Nous les fabriquons en clonant ces variantes dans notre laboratoire innovant et en leur donnant un nouveau nom. La truffe de Hollandia par exemple, que nous fournissons sous le nom de Dutchii et de dragontruffles que nous avons appelé DragonSlayer.


Composés actifs

Les molécules de psilocybine et psilocine sont les composés actifs des truffes qui engendrent un trip. Les truffes sèches contiennent environ 1.5% de psilocybine et de psilocine. Le corps transforme la psilocybine en psilocine, ainsi c’est cette dernière qui cause l’effet des truffes. La psilocine est très semblable à la sérotonine produite par le corps humain. Dans la pratique, ceci signifie que certains des effets des truffes sont semblables à ceux causés par une dose considérable de sérotonine. Les affects sensoriels (comme la vision et l’ouïe) ne sont pas transmis au cerveau correctement, ce qui vous fait percevoir des choses différemment de la normale. En outre, des sentiments d'euphorie sont souvent rapportés.


Aspect

La taille, la forme et la couleur d'une truffe ont peu d'importance pour déterminer sa qualité ou sa puissance. Une truffe est un organisme vivant qui utilise des enzymes pour grandir et pour produire les substances actives. Une truffe peut utiliser ses enzymes une seule fois. Par conséquent il y a de petites truffes avec une concentration élevée de substances actives (comme le Galindoii) et des truffes plus grandes pour lesquelles cette concentration est relativement basse (comme le Mexicana). L'aspect des truffes dépend également des conditions de reproduction et des substrats qui sont utilisés. Une truffe cultivée sur du riz à basse température sera très différente d'une truffe de même espèce cultivée sur de l’herbe à température élevée. Ces différences d'aspect sont exploitées par quelques vendeurs qui leur donnent un nouveau nom (comme si c’étaient de nouvelles espèces).

Au fil du temps il est possible qu'une pelicule ou un duvet blanc apparaisse autour des truffes. Ce phénomène apparait quand il n'y a aucun échange des gaz dans l'emballage. Ceci augmente le niveau de Co ² . La pelicule ou le duvet blanc est en fait la formation du nouveau mycélium et est ainsi un processus normal et inoffensif.
En outre, parfois les truffes peuvent prendre une teinte verte ou bleue. Ceci peut faire croire qu'elles sont mauvaises, mais ce n'est pas le cas. En réalité c'est la psilocine qui a viré à l'indigo en s’oxydant. La couleur naturelle des truffes peut donner un indigo tirant sur le vert ou le bleu.